Actualités Biotechnologies

Thèmes : Plant Advanced Technologies, Deinove, Panorama 2015 des Cleantech en France

“ COP 21 : Plant Advanced Technologies Primée Par L’INPI”
Sans titre (2)“Plant Advanced Technologies (PAT) a reçu un Trophée INPI de l’Innovation au Grand Palais à l’occasion de la COP21.
Déjà lauréate en 2010 et 2014, PAT a été primée dans la catégorie « Brevet » pour ses deux technologies innovantes :
* PAT plantes à traire développée dans les laboratoires de l’INRA-Université de Lorraine qui permet l’extraction de biomolécules rares sans détruire la plante et dispose d’une licence exclusive mondiale ;
* PAT Vendredi permettant la production de protéines thérapeutiques dans des plantes carnivores. Ces protéines, produites dans du végétal et utilisées ensuite dans des médicaments, présentent l’énorme avantage de réduire les risques sanitaires envers l’humain tout en réduisant les coûts de production industriels.(…)”
Sources:
http://formule-verte.com/cop-21-plant-advanced-technologies-primee-par-linpi/
https://vimeo.com/120141759
https://vimeo.com/120141760

“Deinove Renforce Ses Fonds Propres”
deinocoque

“Cette fois, le compte est bon pour Deinove : la jeune société spécialisée dans la chimie verte et cotée sur Alternext Paris vient de collecter 10,7 M€ dans le cadre de son augmentation de capital avec droit préférentiel de souscription, plus que prévu. En juillet 2014, l’entreprise avait dû renoncer in extremis à une opération plus importante en raison de mauvaises conditions de marché, ce qui l’avait conduite ensuite à sécuriser une ligne de financement auprès de Kepler Cheuvreux.(…)”
Sources:
http://www.greenunivers.com/2015/12/deinove-renforce-ses-fonds-propres-137004
http://www.matvsport.com/videos/203429/deinove-a-lev-10-7-millions-d-euros-pour-financer-son-d-veloppement-23-12/

Tendances

“Panorama Des Cleantech En France 2015”

panorama

“Entre l’entrée en vigueur de la loi sur la transition énergétique dans quelques mois et l’organisation de la COP21 en décembre à Paris, 2015 est une année majeure pour l’économie verte en France. GreenUnivers, leader de l’information économique et financière sur les cleantech, publie aujourd’hui ce Panorama des cleantech en France en 2015 réalisé en partenariat avec le cabinet EY.
Ce document exclusif fait le point en 120 pages sur les politiques publiques, les financements publics et privés, l’action des grands groupes et les stratégies d’innovation et passe au crible près de dix secteurs clés (solaire, éolien, énergies marines, écomobilité, bâtiment vert, smart grids…). Il permet de voir comment évolue l’économie verte dans l’Hexagone à quelques mois de la conférence climat de l’ONU qui va braquer les projecteurs sur notre pays.

Plusieurs tendances transversales se dégagent :

La reprise des investissements, en fonds propres et dans les projets
L’internationalisation des entreprises, notamment dans les énergies renouvelables.
Le décloisonnement de l’innovation
La digitalisation des cleantech
La montée en puissance des territoires
L’émergence progressive de la ville de demain (…)”

Sources:
http://www.greenunivers.com/observatoire/etude-analyse-par-secteurs/telechargement-du-panorama-des-cleantech-en-france-en-2013
http://www.greenunivers.com/wp-content/uploads/2013/01/Panorama-des-cleantech-en-France-en-2015-GreenUnivers.pdf

Publicités

Actualités- Algues et biotechnologies

Thèmes: Novacap et start-up Alganelle; Laboratoires Science & Mer-Chimex partenaires; Algama- Micro-algues dans assiettes; Potentiel des biotechnologies marines; Fermentalg

“Novacap Soutient La Start-Up Innovante Alganelle Spécialisée Dans Les Microalgues”
alganelle“Novacap signe un partenariat avec la start-up de biotechnologie innovante Alganelle, spécialisée dans le développement et la production de molécules à haute valeur ajoutée, à partir de microalgues répondant aux besoins de qualité et de sécurité des industries cosmétiques et biomédicales. Novacap entre ainsi au capital d’Alganelle au travers d’une prise de participation minoritaire permettant de financer le développement de la société.
Ce partenariat avec une start-up de biotechnologie de premier plan s’inscrit dans la démarche d’open-innovation développée par Novacap dans le cadre de sa stratégie de croissance et sera effectif après finalisation des démarches nécessaires.
« Alganelle a développé un savoir-faire spécifique pour la production de biopolymères à partir de microalgues dont les propriétés sont exceptionnelles pour leur capacité à fabriquer des molécules d’intérêt. Nous sommes heureux de soutenir Alganelle qui pourra s’appuyer prochainement sur les compétences industrielles et commerciales reconnues de Novacap pour accélérer ses développements en cosmétique, en pharmacie et dans le biomédical » a déclaré Pierre Luzeau, Président de Novacap. (…)”
Sources:
http://www.cosmetic-valley.com/actualite/communique-de-presse.html
http://www.alganelle.com/wp-content/uploads/2014/10/Alganelle_CP-25-11-15-VF_FR.pdf

“Les Laboratoires Science Et Mer Et Chimex Partenaires Pour Exploiter Des Macroalgues”
chimex-labo-Siegfried-MAY-e1450374345198“Rivage est un nouveau programme de recherche porté par Les laboratoires Science et mer, des spécialistes de la formulation d’actifs cosmétiques installés à Le Relecq-Kerhuon en Bretagne et qui travaillent essentiellement en sous-traitance pour des tiers.

Labellisé par les deux pôles de compétitivité Pôle Mer Bretagne et Cosmetic Valley, le programme a été admis au FUI 20. Il se déroulera sur 4 ans à partir de janvier 2016, et sera doté d’un budget global de 2,8 millions d’euros. Son objectif vise à identifier et industrialiser des familles d’actifs extraits de macroalgues brunes, récoltées dans le parc naturel marin d’Iroise situé à la pointe du Finistère et qui n’ont pas encore été exploitées dans le domaine de la cosmétique.

Trois familles d’actifs sont principalement ciblées : les anti-âge, les antimicrobiens et les anti-UV.(…)”
Source:
http://formule-verte.com/les-laboratoires-science-et-mer-et-chimex-partenaires-pour-exploiter-des-macroalgues/

“Algama Veut Mettre Des Micro-Algues Dans Nos Assiettes”
000330497_illustration_large“C’est l’histoire de trois amis d’enfance qui, leurs études terminées, décident de créer leur propre entreprise. « J’avais découvert les vertus des micro-algues pour des raisons médicales et Mathieu cherchait un projet de création d’entreprise pour sa dernière année aux Arts et métiers », explique Gaëtan Gohin, le cofondateur d’Algama.

Avec Alvyn Severien, étudiant à Paris-Dauphine, et Mathieu Goncalves Alves, Gaëtan Gohin, alors étudiant à Centrale Paris, veut travailler sur la formulation d’ingrédients alimentaires à base de spiruline, une micro-algue à haute teneur en protéines et vitamines. « Grâce à un financement de nos écoles, nous avons développé un partenariat de recherche avec le CNRS », souligne-t-il.

L’opportunité
Répondre à une demande croissante des consommateurs occidentaux pour des produits à base de protéines végétales se substituant aux protéines animales.
Algama – habile jeu de mots qui reprend la thématique des algues et le début de leurs prénoms – naît en novembre 2013. Springwave, une boisson antioxydante et revitalisante, est mise à l’étude. La ­start-up décroche 120 000 euros auprès des proches et 25 000 euros des business angels Xavier Niel, ­Jacques-Antoine Granjon et Marc Simoncini. La boisson, aujourd’hui distribuée dans les hôtels haut de gamme du groupe Accor, obtient deux prix de l’innovation au Salon international de l’alimentation en 2104. (…)”
Source:
http://www.usinenouvelle.com/article/algama-veut-mettre-des-micro-algues-dans-nos-assiettes.N367694

“Marine Biotechnology Holds Enormous Potential for Novel Products & Processes”
marinebiotechsmithersrapra2

“A new report from Smithers Rapra, The Future of Marine Biotechnology to 2025, examines the rising interest in marine biotechnology, the result of recent scientific advances that have increased knowledge of marine biodiversity and allowed the development of technology and tools to access and study marine organisms and ecosystems.

This has resulted in the recent launch of industrially relevant products to the market, creating the expectation of significant rewards in the near timescale. However, although marine bioresources hold enormous potential as a source of novel products and processes they still remain largely unexploited.

Marine biotechnology is an innovative field of research in science and engineering that encompasses the use of marine bioresources for a multitude of applications, including the production of food, fuel, materials or specific, often bioactive, compounds and may contribute to green growth and sustainable industries and prosperous communities.

Marine biotechnological advancements have already resulted in some successes in diverse fields, including human health, pharmacology, fisheries, environmental recovery or restoration, food and cosmetics industries, agriculture and chemistry. Examples of applications resulting from biotechnological developments include the use of (micro- and macro-) algae for the production of biofuels and the production of marine-derived polysaccharides, which are one of the most abundant renewable biomaterials found on land and in the oceans.

According to the report, the marine biotechnology market is still in its infancy and the boundaries for its quantification are indistinct since some of the marine biotechnology applications involve the use of non-marine bioresources. Subject to these parameters, the global market of marine biotechnology is estimated at $4.1 billion in 2015 and has the potential to reach $4.8 billion by 2020 and $6.4 billion by 2025.
The key drivers for the market are new applications of marine-derived enzymes in the cosmetics industry and use of marine algae and micro algae in biofuel production.(…)”
Sources:
http://cosmetics.specialchem.com/news/industry-news/marine-biotechnology-holds-enormous-potential-for-novel-products-processes-smithers-rapra-000179324
http://www.smithersrapra.com/products/market-reports/biomaterials/the-future-of-marine-biotechnology-for-industrial

“Fermentalg : Le Management Reconfiguré Pour Aller À L’international”
Andrew-Echatti

“La société de la chimie verte spécialisée dans la production d’huiles et de protéines issues des microalgues, et cotée depuis 2014, annonce une évolution de sa gouvernance par la dissociation des fonctions de président du conseil d’administration et de directeur général, jusqu’ici détenues par Pierre Calleja, le fondateur de Fermentalg en 2009.
Cette évolution se traduit par la nomination d’Andrew Echatti au poste de directeur général de Fermentalg, tandis que Pierre Calleja reste président du conseil d’administration.

Directeur financier de Fermentalg depuis août 2015, Andrew Echatti avait en charge la gestion financière de l’entreprise, les relations avec les investisseurs et l’accompagnement de la direction générale dans la mise en place et le pilotage des partenariats scientifiques, industriels et commerciaux. Il dirigera désormais l’ensemble des activités opérationnelles de la société en collaboration avec Hywel Griffiths, directeur scientifique de Fermentalg. Andrew Echatti cumule provisoirement les deux fonctions de directeur financier et directeur général dans l’attente de la nomination de son successeur aux finances.(…)”
Source:
http://www.greenunivers.com/2015/12/fermentalg-le-management-reconfigure-pour-aller-a-linternational-136851

Livre Blanc « Chimie Durable et Intensification des Procédés »-Techniques de l’Ingénieur

« Le génie des procédés moderne « vert » concerne l’ensemble des sciences et technologies qui permettent les transformations physico-(bio) chimiques optimales des matières premières et des énergies en produits utiles aux consommateurs.

Cependant, il se doit de répondre aux besoins des industries chimiques et annexes :
compétitivité, satisfaction de la demande économique changeante et respect des contraintes sociales et environnementales des procédés industriels.

Tous ces aspects requièrent une approche multi-échelle fortement mobilisée sur l’intensification des procédés et sur le génie du couple produits verts/procédés verts, l’objectif étant de produire beaucoup plus et mieux, en consommant beaucoup moins, et de façon plus durable. »

livre blanc

livresommaire


Source:
http://www.techniques-ingenieur.fr/actualite/livre-blanc/chimie-durable-et-intensification-des-procedes-29916/

Chimie, Chimie Verte-Actualités

Chimie

« Chemical Watch Poll Shows Varied Ambition Of Company Chemical Policies »- Chemical Watch

innovation1« A Chemical Watch poll asking companies how ambitious their chemicals management policies and practices are, reveals that the majority aim to at least go beyond meeting regulatory requirements.The poll covers 22 sectors and received varied levels of response across the board, with a total of 383 participating. (…) »
Source :
https://chemicalwatch.com/43322/cw-poll-shows-varied-ambition-of-company-chemical-policies

Chimie Verte

Rencontres

« Claude Grison, De La Dépollution Des Sites Miniers A Une Cosmétique Verte »-Observatoire des Cosmétiques

claude_grison« Claude Grison est une chimiste « bio-inspirée ». Depuis 2008, elle travaille sur le recyclage des déchets miniers et leur valorisation via un nouveau concept : la catalyse écologique. Une chimie verte innovante, gage de durabilité et offrant une alternative aux substances interdites par REACH, qui intéresse de près l’industrie des cosmétiques et des parfums. Médaille de l’innovation du CNRS en 2014, primée par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) lors des 8e Journée des Écotechnologies, professeur et directeur du laboratoire Chimie Bio-inspirée et Innovations écologiques à l’université de Montpellier/CNRS/Stratoz, Claude Grison est à la tête de projets innovants réconciliant pour la première fois chimie et écologie. Deux domaines opposés traditionnellement mais complémentaires, la chimie pouvant devenir la force motrice de la restauration écologique. (…) »
Source :
http://www.observatoiredescosmetiques.com/actualite/ils-font-les-cosmetiques/claude-grison-de-la-depollution-des-sites-miniers-a-une-cosmetique-verte-3286

Actualités Entreprises

« M2i Life Sciences Primé Pour Son Innovation »- Formule Verte

3e3bb9a« Le spécialiste de la protection biologique des cultures a été récompensé pour sa solution de biocontrôle par phéromones dans le cadre du salon World Efficency. Le 13 octobre, M2i a été primé dans la catégorie Innovation du Prix Entreprises et Environnement organisé par le Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie. Le jury a notamment été séduit par « l’efficacité du procédé, sa pertinence dans la réduction des usages de pesticides et son fort potentiel de développement par sa déclinaison à toutes sortes de cultures ». Le système de M2i Life Sciences, est conçu pour lutter contre la prolifération de la chenille processionnaire du pin. Il se présente sous la forme de billes contenant un principe actif phéromonal sous forme de gel qui est microencapsulé par émulsion dans de la cire naturelle. (…) »
Source :
http://formule-verte.com/m2i-life-sciences-prime-pour-son-innovation/

Collaborations

« Lancement de L’Action Filières Durables »- Pole PASS

81ea5a3425« Cette nouvelle action collective débutera prochainement en novembre. Son objectif principal vise à mettre en œuvre ou à finaliser votre démarche pour évaluer, sélectionner et mettre en valeur les matières premières agricoles présentant les meilleurs indicateurs environnementaux et sociétaux. Cette action conduira ainsi à de nouveaux outils concrets. (…)»
Source :
http://www.pole-pass.fr/index.php?id=75&no_cache=1&newsletter=1&tx_ttnews[tt_news]=602&cHash=bb2c50db4e

« Matériaux Biosourcés : Grenoble INP-Pagora Partenaire De Virginia Tech »-Formule Verte

LGP2julienbras-johanfoster« Le Laboratoire Génie des Procédés Papetiers, LGP2, et l’École internationale du papier, de la communication imprimée et des biomatériaux, Grenoble INP-Pagora, annoncent la mise en place d’une collaboration avec l’université américaine Virginia Tech. Située à Blacksburg à l’extrême sud-ouest de la Virginie , Virginia Tech (Virginia Polytechnic Institute and State University) est un institut de recherche de premier plan. Son campus accueille plus de 31000 étudiants chaque année. Dans le classement Best Colleges de 2015, Virginia Tech arrive au 71 e rang national et au 21 e rang des universités publiques américaines. Plusieurs de ses spécialités sont classées parmi le top 20 des programmes offerts dans leurs domaines aux États-Unis : génie civil, génie électrique et informatique, génie mécanique, génie de l’environnement, ingénierie des systèmes, génie mécanique, ingénierie des systèmes biologiques et génie chimique. (…) »
Source :
http://formule-verte.com/materiaux-biosources-grenoble-inp-pagora-partenaire-de-virginia-tech/

« Innprobio, Un Site Pour Favoriser Le Biosourcé Dans Les Marchés Publics »- Formule verte

slider_img_1_725x480« InnProBio est un tout nouveau « Forum de l’innovation biosourcée pour les marchés publics », lancé sur le web à l’adresse www.innprobio.eu, le 22 octobre dernier. Alors que le secteur public contrôle environ un cinquième du produit intérieur brut (PIB) européen, les acheteurs publics pourraient influencer positivement la demande et l’investissement dans des produits d’origine biologique, par un mécanisme de « market pull ».
Les produits biologiques peuvent se présenter sous la forme de « versions biosourcées » de produits existants (produits drop-in) ou de nouveaux produits avec des fonctionnalités innovantes pour des marchés déjà existants ou entièrement nouveaux. (…) »
Source :
http://formule-verte.com/innprobio-un-site-pour-la-promotion-des-produits-biosources-en-europe/

« Pesticides: le Gouvernement Détaille son Plan « Ecophyto 2 »- Sciences et Avenir

« Le gouvernement a présenté lundi la version détaillée du plan Ecophyto 2 dont l’objectif est de diminuer le recours aux pesticides de 50 % d’ici à 2025, grâce à une trentaine d’actions reposant sur la recherche et l’innovation.

Copiloté par les ministères de l’Agriculture et de l’Environnement, le plan Ecophyto 2 avait été présenté en janvier par Stéphane Le Foll. Il a depuis été enrichi grâce aux 4.700 contributions reçues lors de la consultation du public du 8 au 29 juin 2015. (…) »

Lire la Suite…

14502544Le ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll à l’Assemblée nationale, le 21 octobre 2015, à Paris (c) Afp


Source:
Article , A la Une, Sciences- Nature & environnement du 26.10.2015, Site Science et Avenir
http://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/20151026.AFP4394/pesticides-le-gouvernement-detaille-son-plan-ecophyto-2.html

« Création de France Microalgues : La Filière se Structure »- Le Marin

« Après l’inauguration, en juin, de la plate-forme expérimentale Algosolis, la filière des microalgues réunie en colloque les jeudi et vendredi 22 et 23 octobre à Saint-Nazaire a annoncé la création de l’association « France microalgues« .

Elle vise à fédérer les entreprises françaises qui produisent, transforment, utilisent ou distribuent des microalgues dans les marchés de la nutrition (humaine et animale), de la santé et des cosmétiques.

Ses huit entreprises fondatrices : Algama, Alganelle, Algosource, Fermentalg, Greensea, Metabolium, Microphyt et Roquette. Avec à leurs côtés, quatre pôles de compétitivité, ceux de l’interpôle microalgues : Trimatec, IAR, pôles Mer Bretagne Atlantique et Mer Méditerranée. (…) »

« Roquette Inaugure sa Nouvelle Unité de Production de Protéines de Pois en Picardie »- AgroMedia

« Ce nouvel investissement de 40 millions d’euros consolide la place de Roquette comme leader mondial des protéines de pois dans les secteurs de l’alimentation, de la nutrition et de la santé.

Le développement de la filière pois accompagne la stratégie d’innovation du Groupe tout en contribuant au dynamisme économique régional. La croissance du marché des protéines portée par les changements des modes de consommation alimentaire et l’augmentation démographique offre aux protéines végétales une place de choix.

Un programme d’investissement de 40 millions d’euros

Les protéines végétales et plus spécifiquement celles issues du pois permettent de proposer aux consommateurs des produits sains, durables et apportant un plaisir gustatif.

Afin de répondre aux tendances actuelles et en tant qu’acteur mondial de la transformation de matières premières végétales, Roquette a mis en œuvre un programme d’investissement de 40 millions d’euros sur son site de Vic-sur-Aisne. (…) »