Research Article “Captisol®: an efficient carrier and solubilizing agent for essential oils and their components”

“Essential oils and their individual components have several biological properties and are used in cosmetics, food and pharmaceutical industries. However, their application still presents a challenge owing mainly to their volatility and their poor aqueous solubility and stability.
The aim of this study was to evaluate, for the first time, the ability of Captisol® (sulfobutylether-β-cyclodextrin, SBE-β-CD) and Captisol-G® (sulfobutylether-γ-cyclodextrin, SBE-γ-CD) to encapsulate the main volatile components of six essential oils (EOs), to enhance the aqueous solubility of these EOs and to generate controlled release systems. The performance of these CDs was compared to hydroxypropyl-β-cyclodextrin (HP-β-CD) and γ-cyclodextrin (γ-CD), respectively. Formation constants (Kf) of the 40 inclusion complexes were determined by Static Headspace-Gas Chromatography (SH-GC).(…)”
Kfoury M, Pipkin JD, Antle V, Fourmentin S. Captisol®: an efficient carrier and solubilizing agent for essential oils and their components. Flavour Fragr J. 2017;1–7. https://doi.org/10.1002/ffj.3395
Publicités

Research article « Characterization of Portuguese Thymbra capitata, Thymus caespititius and Myrtus communis essential oils in topical formulations”

“As the personal care industry evolves, formulators are seeking innovative solutions for their formulations’ needs, and for ingredients that can offer multiple functions within formulations. Considering that essential oils (EOs) may present a wide spectrum of biological activities, the composition, antimicrobial and antioxidant activity of Portuguese Thymbra capitata, Thymus caespititius and Myrtus communis EOs were assessed in order to evaluate them as preservatives and antioxidants in topical emulsions.(…)”

Neves A, Marto J, Duarte A, et al. Characterization of Portuguese Thymbra capitata, Thymus caespititius and Myrtus communis essential oils in topical formulations. Flavour Fragr J. 2017;0:1–11. https://doi.org/10.1002/ffj.3393

Source : http://onlinelibrary.wiley.com/wol1/doi/10.1002/ffj.3393/full

Veille « Toute La Beauté au bout des doigts » N° 2-6

Les Numéros 2 à 6 de Janvier à Mi-Février 2017 du Bulletin de Veille « Toute La Beauté au bout des doigts«  sont en ligne.

Veille Scientifique & réglementaire : la cosmétique, ses ingrédients et sphères d’influence…

N° 2 : 09-15.01.2017

N° 3 : 16-22.01.2017

N° 4 : 23-29.01.2017

N° 5 : 30.01-05.02.2017

N° 6 : 06-12.02.2017

gaelle queignec cosmetiques

Bonne lecture…

Veille « Toute La Beauté au bout des doigts »- N° Décembre 2016

Les Numéros de Décembre 2016 du Bulletin de Veille « Toute La Beauté au bout des doigts«  sont parus.

Veille Scientifique & réglementaire : la cosmétique, ses ingrédients et sphères d’influence…

N° 10 : 28.11-04.12.2016

N° 11 : 05-11.12.2016

N° 12 : 12-18.12.2016

N° 13 : 19-25.12.2016

N° 14 : 26-31.12.2016

queignec-veille-cosmetiques-ingredients

Bonne lecture…

Bulletin de Veille « Toute La Beauté au bout des doigts »

Après quelques mois de pause,

je reprends la transmission d’articles inspirants sur la Cosmétique, ses ingrédients et sphères d’influence.

La Veille, c’est user avec délice de son esprit de curiosité et d’ouverture pour détecter les innovations et naviguer dans le flux effervescent de la création …

et au final, réunir tous les ingrédients pour inventer les cosmétiques de demain.

queignec-cosmetiques-reglementaire

La présentation : une lettre hebdomadaire, « Toute La Beauté au bout des doigts«  qui reprendra les actualités du secteur Cosmétique-Chimie-Ingrédients, sous la lorgnette d’un Scientifique réglementaire.

Les premiers numéros d’Octobre sont déjà parus :

N° 2 : 29 septembre- 10 Octobre

N° 3 : 10-16 Octobre

N° 4 : 17-23 Octobre

N° 5 : 24-31 Octobre

 Et le premier de Novembre :

N° 6 : 01-06 Novembre

Un rendez-vous régulier reprend..pour faire germer de nouvelles inspirations !

queignec-veille-cosmetiques-ingredients

 

Bonne lecture…

Actualités Huiles Essentielles

Thèmes : Ottignies: Parfum diffusé en clinique; Malleville-sur-le-Bec- Neutralisation des odeurs au Centre de Valorisation des déchets

“Ottignies: Du Parfum Diffusé Dans Les Couloirs De La Clinique Saint-Pierre”
875216896_B977339172Z.1_20151215095348_000_G4E5QGOQ0.1-0

“Forts d’une enquête réalisée en 2014 afin de déterminer les besoins et les attentes des patients ainsi que de leurs familles, les responsables de la clinique Saint-Pierre ont installé des diffuseurs dans les couloirs de certains services. Un concept pouvant garantir une odeur fraîche et agréable à laquelle 76 % des patients interrogés étaient favorables. « Il faut dire que la diffusion d’huiles essentielles dans les quatre services hospitaliers retenus avait un intérêt particulier vu la présence importante de pathologies variées infectieuses, plaies nauséabondes, incontinences, odeurs médicamenteuses, odeurs de mauvaise hygiène corporelle, vomissement… », détaille la direction.
Quatre à six diffuseurs d’huiles essentielles automatiques fleurissent ainsi dans les couloirs de chaque service. Ces huiles sont 100 % naturelles et totalement inoffensives. (…)”
Sources:
http://www.lacapitale.be/1444965/article/2015-12-15/ottignies-du-parfum-diffuse-dans-les-couloirs-de-la-clinique-saint-pierre
http://www.rtl.be/info/regions/brabant-wallon/une-clinique-d-ottignies-tente-une-experience-innovante-avec-des-huiles-essentielles-chaque-service-a-son-odeur–781244.aspx

“Déchets. Le Centre De Valorisation Se Met Aux… Huiles Essentielles ! »
he“Le site de valorisation des déchets de Malleville-sur-le-Bec continue de se mettre au vert. En effet, un nouveau système de neutralisation des odeurs vient d’être installé.
Le centre de traitement et de valorisation (Cetraval) des déchets de Malleville-sur-le-Bec fait à nouveau parler de lui. Cette ancienne briqueterie, qui abrite aujourd’hui pas moins de 26 000 tonnes annuelles de déchets (ordures ménagères de l’ouest de l’Eure, encombrants, plâtres et déchets industriels) répartis dans sept casiers (sécurisés) d’enfouissement des déchets, vient de se doter d’un nouveau système de neutralisation des odeurs, et compte bien s’agrandir, en 2016, avec la construction d’un nouveau casier.

Plus d’odeurs grâce aux huiles essentielles
Le problème n°1 du Cetraval est celui des odeurs. En effet, le septième casier d’enfouissement des déchets, actuellement en cours d’exploitation, est « à l’air libre » sur une surface d’un hectare. De quoi laisser s’échapper des odeurs nauséabondes et rendre mécontents les habitants des communes voisines. « Nous sommes installés là depuis 40 ans, et nous voulons y rester. Pour cela, il nous faut être acceptés par la population et faire tout pour lui nuire le moins possible », avance le président du SDOMODE (Syndicat de destruction des ordures ménagères de l’Ouest de l’Eure), Jean-Pierre Delaporte.

Alors, pour résoudre ce problème, le centre avait mis en place, il y a plusieurs années, un système anti-odeur à base d’eau. Un procédé qui fonctionnait sur tout le site, mais qui a rapidement eu ses limites, notamment lors des périodes de gel. Alors, à la mi-octobre dernier, les têtes pensantes du Cetraval se sont penchées sur un nouveau procédé français, à base d’air. « Nous avons mis en route des surpresseurs, qui envoient de l’air et le produit correctif à base d’huiles essentielles, dans des manches à air, installés tout autour du dernier casier », explique Sébastien Fabre, directeur du site. Une méthode simple, peu coûteuse pour le site (45 000 € TTC) mais efficace, aux dires des membres du centre de traitement. (…)”
Source:
http://www.leveilnormand.fr/2015/12/17/dechets-le-cetraval-se-met-aux-huiles-essentielles/