Veille « Toute La Beauté au bout des doigts » N° 2-6

Les Numéros 2 à 6 de Janvier à Mi-Février 2017 du Bulletin de Veille « Toute La Beauté au bout des doigts«  sont en ligne.

Veille Scientifique & réglementaire : la cosmétique, ses ingrédients et sphères d’influence…

N° 2 : 09-15.01.2017

N° 3 : 16-22.01.2017

N° 4 : 23-29.01.2017

N° 5 : 30.01-05.02.2017

N° 6 : 06-12.02.2017

gaelle queignec cosmetiques

Bonne lecture…

Publicités

Veille « Toute La Beauté au bout des doigts »- N° 1 Janvier 2017

Le premier Numéro du Bulletin de Veille  2017 « Toute La Beauté au bout des doigts«  est paru.

Veille Scientifique & réglementaire : la cosmétique, ses ingrédients et sphères d’influence…

N° 1 : 01-08 Janvier 2017

queignec-cosmetiques-reglementaire

Bonne lecture…

Veille « Toute La Beauté au bout des doigts »- N° Décembre 2016

Les Numéros de Décembre 2016 du Bulletin de Veille « Toute La Beauté au bout des doigts«  sont parus.

Veille Scientifique & réglementaire : la cosmétique, ses ingrédients et sphères d’influence…

N° 10 : 28.11-04.12.2016

N° 11 : 05-11.12.2016

N° 12 : 12-18.12.2016

N° 13 : 19-25.12.2016

N° 14 : 26-31.12.2016

queignec-veille-cosmetiques-ingredients

Bonne lecture…

Bulletin de Veille « Toute La Beauté au bout des doigts »

Après quelques mois de pause,

je reprends la transmission d’articles inspirants sur la Cosmétique, ses ingrédients et sphères d’influence.

La Veille, c’est user avec délice de son esprit de curiosité et d’ouverture pour détecter les innovations et naviguer dans le flux effervescent de la création …

et au final, réunir tous les ingrédients pour inventer les cosmétiques de demain.

queignec-cosmetiques-reglementaire

La présentation : une lettre hebdomadaire, « Toute La Beauté au bout des doigts«  qui reprendra les actualités du secteur Cosmétique-Chimie-Ingrédients, sous la lorgnette d’un Scientifique réglementaire.

Les premiers numéros d’Octobre sont déjà parus :

N° 2 : 29 septembre- 10 Octobre

N° 3 : 10-16 Octobre

N° 4 : 17-23 Octobre

N° 5 : 24-31 Octobre

 Et le premier de Novembre :

N° 6 : 01-06 Novembre

Un rendez-vous régulier reprend..pour faire germer de nouvelles inspirations !

queignec-veille-cosmetiques-ingredients

 

Bonne lecture…

« Loi Biodiversité : Interdiction Des Cotons-Tiges En Plastique Et Des Magnets Publicitaires »

« Les sénateurs ont adopté le 27 janvier 2016 un amendement au projet de loi sur la biodiversité qui interdit à partir du 1er janvier 2018 la mise à disposition à titre gratuit ou onéreux de bâtonnets ouatés, dont la tige n’est pas composée de papier biodégradable et compostable.

7663024386_le-coton-tige-en-plastique-c-est-une-plaie-pour-la-nature

La sénatrice CRC Evelyne Didier, auteur de l’amendement, a rappelé que les bâtonnets sont souvent jetés dans les toilettes et se retrouvent dans le circuit des eaux usées, et parfois dans les milieux naturels en cas de saturation des réseaux. Même dans le circuit de collecte des déchets ménagers, une récupération en vue du tri est difficile en raison de leur dimension.

Cette mesure a pour objectif de participer à la réduction de la pollution des milieux naturels par les résidus plastiques en favorisant l’écoconception, ajoute la sénatrice. L’Italie et les États-Unis se sont eux aussi engagés dans cette voie. (…) »

Lire la Suite…


Source :

http://www.actu-environnement.com/ae/news/loi-biodiversite-cotons-tiges-plastique-magnets-publicitaires-26122.php4#xtor=AL-33

 

Breveter Le Vivant : Faut-Il L’autoriser ?

« Le Sénat a dit « non ». Au cours de l’examen de la loi sur la biodiversité, il a étendu l’interdiction de brevetage des fruits et légumes et de leurs composants génétiques issus de procédés biologiques.
Breveter des plantes, des fruits, des légumes... Faut-il le permettre ? © Olivier Lascar

Croisement

Depuis les débuts de l’agriculture, l’homme sélectionne les plantes les plus productives et les plus résistances en les faisant se croiser.

Les techniques se sont affinées tout au long du 20e siècle avec les progrès réalisés sur la connaissance de la génétique, notamment à partir des lois de Mandel. La découverte de l’ADN en 1953 puis le séquençage des génomes de plantes et d’animaux ont permis de mieux cibler les marqueurs génétiques porteurs de gènes d’intérêt (résistance à la sécheresse et à des pathogènes, productivité). L’hybridation devient plus précise. Il est en effet désormais possible d’introduire avec précision dans une plante cultivée un caractère présent dans une variété rustique.

Cette technique n’est pas aujourd’hui considérée comme une modification génétique, puisqu’il n’y a pas introduction d’un gène étranger à la plante par transgenèse. (…)

Lire la Suite…

BREVET VIVANT


Source:

http://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/plantes-et-vegetaux/20160127.OBS3487/breveter-le-vivant-le-senat-pas-d-accord.html