Actualités du Bio

Thèmes : Revue Année 2015 et bilan sur la refonte du Règlement Bio Européen

«Review Of The Year 2015: Events, Developments, Trends And Numbers »
Frankreich_Grafik_eins

« It’s been a good year for the organic industry: the turnover of manufacturers, wholesalers and retailers in Germany, on the European and international markets has grown continually.

The area of organically farmed land and the number of organic farms have increased slightly in this Year of the Soil. Look back with us over the organic year in our review!
Subjects :

The German market
German wholesale and retail trade reports very good turnover
European markets on the rise
Overseas markets are developing well
US market experiences double-digit growth
Nicaragua und Sri Lanka
Natural and organic cosmetics remain the driver of growth in the overall market
There’s still great emphasis on vegan products, superfoods, free from and animal welfare
Year of the Soil and a positive trend to conversion
Two out of many important events in the organic world (…)»

Source:
http://organic-market.info/news-in-brief-and-reports-article/review-of-the-year-2015-developments-trends-and-numbers.html

“Journée Sur Le Nouveau Règlement Bio Européen: Une Refonte Contestée”
preview

“26.11.2015- Des experts de la filière agricole et agroalimentaire biologique en Allemagne, environ une centaine, étaient venus de tout le pays écouter l’avocat Hanspeter Schmidt parler de la refonte du règlement bio, à l’Ökohaus à Francfort, fin novembre.

Des directeurs de magasins et responsables qualité chez des fabricants bio, mais aussi des employés d’organismes de contrôle ou des négociants et importateurs, avaient fait tout spécialement le déplacement. Manon Haccius, responsable qualité chez Alnatura, a évoqué les derniers ajustements apportés au règlement bio européen depuis les dernières rencontres de novembre 2014.

L’avocat a rappelé pour commencer, que le projet de refonte du règlement européen tel que la Commission l’avait présenté en mars 2014 sous le mandat du Commissaire à l’agriculture Dacian Ciolos, avait été fortement critiqué en Allemagne tant du côté des associations de producteurs, transformateurs et distributeurs bio, que de l’association de protection des consommateurs, des länder et du Gouvernement. Qu’en juin 2015, sous la présidence lettone, les ministres de l’agriculture de l’UE avaient finalement trouvé un accord et que la Commission de l’agriculture du Parlement européen avait adopté le projet de texte par 33 voix pour, 4 voix contre et 7 abstentions, le 13 octobre dernier.

« Maintenant tout est compilé dans un document de 609 pages ». C’est sur ce document que se penche depuis le 19 novembre le « trilogue informel » a déclaré en résumé HP. Schmidt. En coulisses, c’est Canga Fano (Juriste à la Commission européenne), un représentant de la Présidence luxembourgeoise et Martin Häusling (agriculteur Bioland et eurodéputé des Verts,- aidés de deux assistants), qui planchent sur les textes.

Ce qu’en pense l’avocat : «A mon avis, c’est le plus réactif, le plus sympathique, le plus vif, le plus doué en anglais, le plus résistant, qui aura le dernier mot (…)”
Sources:
http://www.bio-marche.info/web/Europe/Allemagne/Journ+eacute;e_sur_le_nouveau_r+egrave;glement_bio_europ+eacute;en:_une_refonte_contest+eacute;e/363/397/0/18536.html
http://biohandel-online.de/news-details.html?i=19117
http://www.hpslex.de/MATERIALIENBAND2015IIHPSLEXVIERSPALTENDOKUMENT.pdf

« Nouveau Règlement Bio : C’est Encore Loin… »
miniatures.php

« Le cahier des charges bio européen est en cours d’évolution. Une phase de négociation s’active entre la commission européenne, le conseil des ministres européens de l’agriculture et le parlement européen. Plusieurs amendements ont été amenés dans ce trilogue. La FNAB, avec le poste « Europe » participe très activement aux négociations, avec l’implication de producteurs français au sein d’IFOAM.
L’aboutissement du texte devrait avoir lieu courant du 1er semestre 2016. La Commission aura un rôle d’arbitre vis-à-vis des amendements du Parlement et du Conseil des Ministres. Le Parlement votera en plénière puis le Conseil.

Si les trilogues échouent, il y aura une seconde lecture ou un report. Si les trilogues aboutissent, le nouveau règlement bio « cadre » sera validé. Ensuite viendront les textes d’applications qu’il faudra négocier et une nouvelle phase de discussion commencera. (…) »
Source :
http://www.biopaysdelaloire.fr/html/index.php?id_repertoire=106&pere=20

Publicités