« Une Majorité de Salariés Veut Donner une Vraie Place à la RSE »

des-employes-travaillent-dans-un-open-space-le-13-mars-2013-a-washington_530878573 % des salariés interrogés pensent que l’action des entreprises en matière de RSE permet d’améliorer leur niveau global de performance.

Comment les salariés perçoivent-ils la RSE? Qu’en espèrent-ils?

Compte-rendu des résultats du premier observatoire de l’entreprise responsable, par le cabinet Ekodev
« Quelle est la perception des salariés vis-à-vis de la responsabilité sociale des entreprises (RSE)? Quels liens les salariés font-ils entre le développement durable et la performance de l’entreprise? Et surtout, quelles sont leurs attentes? Une étude* réalisée par Ekodev, Des enjeux et des hommes et Mindded, en partenariat avec ViaVoice, débouche sur le premier observatoire de l’entreprise responsable.

  • La RSE est perçue comme un levier de performance

73 % des salariés interrogés pensent que l’action des entreprises en matière de RSE permet d’améliorer leur niveau global de performance. 87 % des répondants qui considèrent leur entreprise engagée dans une démarche responsable estiment que leurs dirigeants ont une vision d’avenir. Ce chiffre chute à 55 % pour ceux qui considèrent que leur entreprise n’est pas engagée.

  • Les salariés attendent plus d’engagement de leur entreprise

70 % des sondés souhaiteraient que leur entreprise consacre plus de temps et d’argent au développement durable. Seulement 43 % des répondants considèrent que leur entreprise accorde une place importante aux questions de responsabilité sociale. 78 % accorderaient une place importante à ces questions si cela dépendait uniquement d’eux. Une grande majorité des salariés partagent une même volonté de donner une véritable place à la RSE. Mais pour la moitié d’entre eux, le déploiement de ces actions est décevant.

  • Les salariés souhaitent s’impliquer davantage

59 % des salariés souhaiteraient être impliqués dans des initiatives de leur entreprise en matière de responsabilité sociale. Seuls 6 % annoncent l’être déjà. Une large majorité des salariés sont donc prêts à s’engager. Selon eux, les actions et initiatives de leur entreprise en matière de développement ont pour effet de modifier les comportements dans le travail, de faire évoluer les process et les outils en interne, de générer des gains de performance pour l’entreprise, d’améliorer la qualité des relations professionnelles et de permettre aux salariés de gagner en compétence.

  • Ils souhaiteraient être mieux informés
74 % des sondés souhaiteraient être mieux informés sur l’action de leur entreprise en matière de responsabilité sociale. Cela les inciterait à s’impliquer davantage (85 %).
  • Les relations au travail en tête des sujets à aborder

83 % des interrogés citent les relations et les conditions de travail parmi les thématiques qu’ils aimeraient le plus voir se développer dans leur entreprise. Les droits de l’homme et la gouvernance sont cités par respectivement 55 % et 54 % des salariés. Viennent ensuite l’environnement (38 %) et la loyauté des pratiques (28%). A l’aube de la Conférence sur le climat à Paris (COP21), le volet social arrive en tête des sujets mobilisateurs. »

* Etude réalisée en avril 2015 auprès d’un échantillon de 1001 personnes, représentatif des salariés français d’entreprises de 250 salariés et plus (hors fonction publique).


Source:
Article de Thomas Chauveau, responsable communication d’Ekodev
http://www.lexpress.fr/emploi/business-et-sens/enquete-les-salaries-et-l-entreprise-responsable_1727135.html

Cet article n’engage que son auteur/ This article is the sole responsibility of the author

Publicités