Des Extraits de Plantes Médicinales comme Nouveaux Médicaments contre le Cancer

 « Une équipe du Département de chimie médicinale de la Faculté de Pharmacie de Strasbourg a mené des travaux sur les Flavaglines.
Laboratoire de chimie (Illustration)

C’est peut-être l’avenir du traitement anticancéreux qu’ont mis en lumière le Dr Laurent Désaubry et son groupe de recherche du Département de chimie médicinale de la faculté de pharmacie de Strasbourg. Dans le cadre de recherche sur les mélanomes, l’équipe strasbourgeoise – spécialisée dans la conception et la synthèse de nouvelles molécules anticancéreuses – a découvert les bienfaits des flavaglines.

De quoi s’agit-il ?

Les flavaglines sont des extraits de plantes médicinales du sud-est asiatique, que l’on retrouve notamment au Vietnam ou au Cambodge. « Elles sont utilisées en médecine chinoise pour l’asthme ou les inflammations cutanées, mais elles restent assez mal connues », indique le Dr Laurent Désaubry.

Quels en sont les effets ?

« On a découvert que ces composés permettent l’augmentation des effets de la chimiothérapie mais aussi la diminution des effets secondaires de manière spectaculaire », poursuit-il.

Et en plus de retarder la croissance des tumeurs, les chercheurs ont démontré que les flavaglines prolongent l’efficacité des médicaments. « Le vémurafenib a été présenté comme un médicament révolutionnaire dans le traitement du mélanome métastatique mais il perd de son efficacité entre six mois et un an. Le composé (les flavaglines) augmente la sensibilité au traitement », explique le Dr Laurent Désaubry.

Comment ont été financés ces travaux ?

Si le laboratoire strasbourgeois est le seul à se concentrer et travailler sur les flavaglines, il s’est néanmoins associé avec une vingtaine d’autres laboratoires internationaux pour ces recherches.

« On a eu un gros support financier, sans quoi rien n’aurait été possible », poursuit le chercheur strasbourgeois citant la Fondation Arc et l’AAREC filia research.

Lundi, un chèque de 25.000 euros a d’ailleurs été remis par la Fondation Arc à l’équipe du Dr Laurent Désaubry pour leurs travaux. « On soutient les projets de recherche importants, innovants et non-conventionnels. On est une sorte d’accélérateurs, de tremplins pour les chercheurs et leurs projets », estime André Hochberg, représentant de la fondation qui s’intéresse exclusivement à la recherche sur le cancer. Cet organisme a financé 22 nouveaux projets de recherche en cancérologie en Alsace pour un total de 1,8 million d’euros. »


Sources:
Article d’Alexia Ighirri :
http://www.20minutes.fr/strasbourg/1707031-20151012-extraits-plantes-medicinales-comme-nouveaux-medicaments-contre-cancer

http://www.medisite.fr/a-la-une-une-nouvelle-plante-aux-vertus-anti-cancer.946319.2035.html
http://sciencepost.fr/2015/10/molecule-dun-arbuste-asiatique-lutter-contre-cancer-de-peau/
http://www.sciencesetavenir.fr/sante/cancer/20151013.OBS7519/une-nouvelle-molecule-prometteuse-pour-lutter-contre-le-cancer-de-la-peau.html

Cet article n’engage que son auteur/ This article is the sole responsibility of the author

Publicités

Une réflexion sur “Des Extraits de Plantes Médicinales comme Nouveaux Médicaments contre le Cancer

  1. Bonjour Gaëlle, très joli blog que je découvre à l’instant! Décidément, la médecine traditionnelle est à l’honneur en ce moment avec le nobel de Tu Youyou. Peut-être une réconciliation à venir avec une meilleure complémentarité. C’est tout ce que l’on peut souhaiter car elles ont tant à s’apporter l’une à l’autre! Dernier exemple en date en Martinique avec l’interdiction du chenille-trèfle où la présence d’acides aristolochiques a été détectée grâce à des analyses réalisées en labo… A bientôt j’espère pour de fructueux échanges inter-blogs!

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.