Trop de Labels Ethiques sur les Produits Cosmétiques

« Le nombre de labels prolifère dans l’industrie des cosmétiques.

Selon Organic Monitor, il y a maintenant plus de 30 symboles et labels représentant les différentes types de cosmétiques naturels et biologiques. Ecocert et NaTrue ont remporté la bataille de l’international.

photo24-6-218d8

Le logo Ecocert est maintenant présent sur plus de 12.000 produits cosmétiques. Cela s’explique bien évidemment par la demande croissante des consommateurs pour des produits certifiés, mais Organic Monitor s’interroge toutefois sur les conséquences de cette tendance sur le long terme.

Selon la société d’études de marché, les taux d’adoption des normes pour cosmétiques naturels et biologiques varient considérablement entre les régions. L’Europe de l’Ouest a le taux d’adoption le plus élevé, avec près de 3% de tous les produits cosmétiques désormais certifiés. La certification gagne aussi en popularité en Amérique du Nord, mais la part des produits certifiés reste inférieure à 1% dans les autres régions. Les taux d’adoption sont particulièrement faibles en Asie, où les produits certifiés sont pour la plupart importés.

Beaucoup de labels écologiques ont également migré de l’alimentaire vers les cosmétiques. Fairtrade, Vegan Society et les labels végétariens sont ainsi de plus en plus populaires dans certaines parties de l’Europe. Le logo de ma Rainforest Alliance peut désormais être utilisé sur les produits cosmétiques.

D’autres logos traitent de sujets environnementaux ou éthiques spécifiques. En Scandinavie, le Nordic Swan et la fleur écologique de l’UE sont bien installés et sont signes de produits cosmétiques à faible impact environnemental. Les logos « anti-cruauté », comme le Leaping Bunny, sont également couramment utilisés par les marques de cosmétiques éthiques en Europe et en Amérique du Nord.

Le label halal est probablement celui qui possède le plus grand avenir. Contrairement à d’autres labels, il fait appel à des croyances religieuses – et non aux préoccupations environnementales et éthiques des consommateurs. Avec 1,5 milliards de consommateurs musulmans, il présente un intérêt croissant pour les marques.

Cependant, comme la plupart des labels sont adoptés sur une base nationale avec peu d’harmonisation, Organic Monitor observe une prolifération de labels, logos et symboles pouvant conduire à une certaine confusion dans l’esprit des consommateurs.

La question plus large étant : de combien de médailles un produit a-t-il besoin pour être considéré comme véritablement éthique ?

Organic Monitor discutera du futur des labels éthiques lors du prochain Sustainable Cosmetics Summit Europe, du 21 au 23 octobre 2015 au Marriott Champs-Elysées à Paris. À cette occasion, des représentants des principaux organismes de certification et de labellisation – notamment Ecocert, NaTrue, ICEA, Soil Association, COSMOS, Cosmebio, ISO, Halal Certification, Nordic Swan, Eco-Flower, Cruelty-Free et Vegan Society – proposeront une mise à jour sur la myriade de labels éthique applicables aux cosmétiques et produits de soins personnels. »


Source :
http://www.premiumbeautynews.com/fr/trop-de-labels-ethiques-sur-les,8681

Cet article n’engage que son auteur/ This article is the sole responsibility of the author

Publicités