Contrefaçon: La Chaîne Espagnole de Parfumerie Equivalenza Mise en Examen en France

« La chaîne espagnole de cosmétiques et de parfums Equivalenza a été mise en examen le 3 septembre pour contrefaçon à Paris, la justice la soupçonnant de vendre des imitations de parfums de marque dans ses boutiques, a appris mercredi l’AFP de sources concordantes.

beautistas-equivalenza-1-e1414754460488Son représentant en France, Loïc Gautier, avait également été mis en examen, dès juillet, pour complicité de contrefaçon, a-t-on appris de sources judiciaire et proche du dossier.
La chaîne, visée par une information judiciaire ouverte en 2014, n’a pu être jointe dans l’immédiat. La mise en examen vise la maison mère, Equivalenza European Union, société de droit espagnol, a précisé la source judiciaire.

L’enquête porte sur les méthodes de vente utilisées dans les boutiques ouvertes en France. Les clients se voient proposer des parfums conditionnés dans des bouteilles neutres, mais la justice soupçonne qu’il s’agisse d’imitations de parfums connus, répondant à des demandes de fragrance équivalente à telle ou telle marque.

Pour répondre à ces attentes, la chaîne est soupçonnée d’utiliser des « tableaux de concordance », ou « tableaux d’équivalence ». La mise en examen vise d’ailleurs l’édition de ces tableaux, sa transmission aux revendeurs et la formation de ces derniers à leur utilisation, a indiqué une source proche du dossier à l’AFP.
La chaîne conteste vigoureusement des faits de contrefaçon, selon la même source.

tabla_perfumes_fr

Sur son site, Equivalenza, créée en 2011, explique avoir pour objectif de « répondre à un important besoin du marché de la parfumerie » qui ne propose pas « de parfums de haute qualité à un prix abordable ». La marque revendique une « philosophie low cost ».

Ce modèle avait, dès 2014, peu après l’installation d’Equivalenza en France, suscité la colère de la Fédération des entreprises de la beauté (Febea), qui avait porté plainte.
« Cette mise en examen remet en cause le modèle économique même de la marque Equivalenza« , a réagi auprès de l’AFP l’avocat de la Febea, Alexis Gublin. Selon lui, l’affaire « se poursuit au-delà des frontières ».
Equivalenza revendique sa présence dans une quinzaine de pays, la plupart européens, ainsi qu’en Tunisie, au Maroc et en Algérie.

Des stocks saisis puis restitués

En novembre 2014, les gendarmes avaient perquisitionné 27 points de vente Equivalenza en France. Une vingtaine de gérants de ces boutiques franchisées avaient été entendus par les gendarmes de la section de recherche de Paris. Les stocks de ces boutiques avaient été saisis. Une partie de ces stocks a été restituée, a précisé mercredi une source proche du dossier.
Un mois plus tôt, le parquet de Paris avait confié à la juge financière Claire Thépaut une information judiciaire pour « détention, importation, vente ou reproduction en bande organisée de marchandise de contrefaçon » et « contrebande de marchandise prohibée ».

La Febea insiste sur l’enjeu économique de la lutte contre la contrefaçon, en terme de sauvegarde d’emplois.
« La contrefaçon du secteur des cosmétiques représente 10% de la contrefaçon totale », expliquait il y a quelques mois Patrick O’Quin, président de la fédération professionnelle. « Systématiquement, on agit, on intervient contre les pratiques qui sont du commerce illégal », avait-il ajouté.
La Febea estime représenter plus de 300 entreprises, soit 90% des entreprises fabriquant des cosmétiques en France, dont plus des deux tiers sont des PME. Le secteur représente 42.000 emplois directs et un chiffre d’affaires global de 10,5 milliards d’euros.
Le chiffre d’affaires de l’industrie cosmétique en France était de 10,9 milliards d’euros en 2013, et le secteur est le troisième exportateur français avec un solde commercial positif de 8,6 milliards d’euros.
Les Français dépensent en moyenne 160 euros par an en produits cosmétiques, selon la Febea. «


Sources :
http://www.boursorama.com/actualites/contrefacon-la-chaine-espagnole-de-parfumerie-equivalenza-mise-en-examen-en-france-80b862ee641e09ee04c2d0b2ef853856
http://www.sudouest.fr/2015/09/30/trois-boutiques-dans-la-region-la-parfumerie-equivalenza-accusee-de-contrefacons-2140240-4697.php
http://www.lsa-conso.fr/equivalenza-mis-en-examen-pour-contrefacon,220947
http://www.challenges.fr/entreprise/20150930.CHA9969/la-juge-aux-trousses-des-parfums-contrefaits-d-equilvalenza.html

Complements:

http://fr.fashionmag.com/news/Parfums-Equivalenza-denonce-une-volonte-de-la-concurrence-de-l-etouffer,577099.html
http://www.challenges.fr/entreprise/20150930.CHA9969/la-juge-aux-trousses-des-parfums-contrefaits-d-equilvalenza.html
http://www.sudouest.fr/2015/10/02/equivalenza-poursuivie-pour-contrefacons-2141854-4344.php
http://www.premiumbeautynews.com/fr/equivalenza-la-justice-remonte,8670
http://www.cosmeticsbusiness.com/news/article_page/Spains_Equivalenza_maintains_not_guilty_of_fragrance_forgery/112651

Cet article n’engage que son auteur/ This article is the sole responsibility of the author

Publicités