News from SCCS/ Scientific Committee on Consumer Safety

1-SCCS Opinions open for comment
These opinions have been approved for adoption by the SCCS in its most recent plenary meeting and are now open for comments by applicants, national authorities and other interested parties for a specified period of time after publication. The intent of this commenting period is to provide limited additional perspective and/or clarification on the evaluation, interpretation, and incorporation of the submitted specific data package in the SCCS opinion.

Deadline for comments: 23 October 2015
SCCS – Opinion open for comment on deoxyarbutin Tetrahydropyranyloxy Phenol
SCCS – Opinion open for comment on UV filter S86 Phenylene bis-diphenyltriazine
Deadline for comments: 28 October 2015
SCCS – Opinion open for comments on 2,6-Dihydroxyethylaminotoluene (A138)
SCCS – Opinion open for comments on 2,5,6-Triamino-4-pyrimidinol sulfate (A143)
SCCS – Opinion open for comments on HC Yellow No. 17 (B121)

http://ec.europa.eu/health/scientific_committees/consumer_safety/opinions/index_en.htm


2-Minutes of Working Group Meeting on Cosmetic Ingredients and Hair Dyes
Minutes of joint Working Group Meeting on Cosmetic Ingredients and Hair Dyes of 26-27 August 2015

Cet article n’engage que son auteur/ This article is the sole responsibility of the author.

Publicités

Cfda issues 3rd draft of Technical Safety Standard for Cosmetics

« The China FDA is seeking public opinion on cosmetics safety for the third time since 2012, which contains new requirements for the control of Pb, As, Cd, 1,4-Dioxane.
On the 4th December 2012, the CFDA published the first draft to invite public comments on the revised hygienic standards for cosmetics, now referred to as Technical Safety Standard for Cosmetics (TSSC).
In February 2015, the National Institutes for Food and Drug Control (NIFDC) issued a second draft , and just months later this latest draft includes more banned ingredients.
Pb, As, Cd, 1,4-Dioxane and Asbestos are among this list.
Cosmetics regulatory affairs manager, April Guo at the Chemical Inspection and Regulation Service, tells Cosmetics Design that this will be a challenge for domestic manufacturers in the process of controlling harmful substances in cosmetics.
Guo also informs this publication that oral care products will not be included.
« However, these kind of products will be managed as cosmetics when the technical requirements and evaluation methods are mature, » the regulatory affairs manager informs us. (…).
The main changes are exposed in the Article.

Source:

Article by Michelle Yeomans

http://www.cosmeticsdesign-asia.com/Regulation-Safety/CFDA-issues-THIRD-draft-of-technical-safety-standard-for-cosmetics

Emission France Inter « L’olfaction, un sens mal-aimé « 

Emission du 1er Septembre 14-15 h, France Inter « La Tête au carré »
par Mathieu Vidard

olfaction-emission3309276218-bf51896ac2-o

« L’olfaction, un sens mal-aimé »
« L’olfaction est un sens qui a mauvaise réputation. Souvent considérée comme sous-développé, notre nez est pourtant un organe important de notre corps qui peut réveiller des souvenirs ou permettre de reconnaître quelqu’un.
De tous les temps l’Homme c’est intéressé aux odeurs : en cuisine, parfum, médecine. Tout autour de nous est odeur !
Quel est le devenir du message olfactif de notre nez à notre cerveau ? Comment détectons-nous les odeurs ? Quelle est son rôle dans notre société ? Pour répondre à ces questions, 2 invités :

Roland Salesse, Ingénieur agronome de formation et chercheur en neurobiologie olfactive à l’INRA

et Mathilde Laurent, Parfumeur et créatrice chez la maison Cartier. »

http://www.franceinter.fr/emission-la-tete-au-carre-lolfaction-un-sens-mal-aime
http://www.franceinter.fr/personne-mathilde-laurent
http://www.franceinter.fr/personne-roland-salesse

Cet article n’engage que son auteur/ This article is the sole responsibility of the author.

Les micronutriments dans les huiles végétales

« Les micronutriments dans les huiles végétales : impact des procédés d’extraction et de raffinage sur les vitamines et les antioxydants dans les huiles de soja, de colza et de tournesol
Article de Frédérice Fine, Claire Brochet, Marie Gaud, Patrick Carré, Noémie Simon, Fatiha Ramli, Florent Joffre, publié dans European Journal of Lipid Science and Technology, juillet 2015
(Technical Center for Oilseed Crops and Industrial Hemp (CETIOM), Pessac; French Institute of oils and fats (ITERG), Pessac; Pilot Plant (CREOL), Pessac; Organisation Nationale Interprofessionnelle des Graines et fruits oléagineux (ONIDOL), Paris)
Résumé :
Tocopherols, phytosterols, polyphenols, and coenzymes Q are naturally present in oilseeds such as sunflower, rape, and soybean. Besides contributing to taste and color, micronutrients help protect against health disorders such as cardiovascular diseases and cancer. However, during the conventional oil manufacturing process, many minor components are lost.

Given that diet is a major cause of cardiovascular diseases and cancer, it makes sense to optimize the content of micronutrients in food, and specifically in vegetable oils. These micronutrients have antioxidant properties that inhibit the oxidation of low-density lipoprotein cholesterol. This review summarizes important recent research emphasizing the impact of crushing and refining processes on the micronutrient content of different vegetable oils. After the crushing step, the total sterol content was high in crude rape, sunflower, and soybean oils, at 4358–10 569, 2212–4146, and 1735–4328 mg/kg, respectively. The tocopherol content was lower, at 464–1458, 725–1892, and 1094–2484 mg/kg, respectively, and the level of phenolics was 113–629, 10–120, and 23–148 mg/kg, respectively. The refining process destroyed micronutrients : 10–36 % loss of total tocopherols, 6–52 % loss of total sterols, and 93–98 % loss of polyphenols. Studies have focused on improving the extraction of tocopherols by alternative heating (microwave treatment, roasting, or steaming processes).

These treatments improved tocopherol content, and extraction was faster and consumed less energy.
Practical applications :

Some researchers later tested the ability of different alternative solvents (supercritical CO2 and pressurized solvents) to raise the concentration of micronutrients. Enzymatic extraction also offered an innovative technique to conserve micronutrients in oils. Researchers and the oil extraction industry have also tested some alternative refining processes, such as alternative neutralization, based on the use of different alkaline agents, and soft refining, which offered the possibility of micronutrient preservation and recovery. Upstream, genetic factors, cultivation conditions, and seed storage strongly influence micronutrient concentration in vegetable oils.

Upstream steps in the industrial oil process were important for the nutritional quality of edible oils. This review of micronutrient evolution during oil processing highlights the impact of industrial processes, and points to methods for improved extraction of oil constituents. »

image2
« The micronutrient content in vegetable oils is strongly influenced by crushing and refining processes.
A focus on sunflower, rapeseed and soybean oils is performed in this review. »


Source:

http://iterg.com/-etudes-et-recherches-11-728

Cet article n’engage que son auteur/ This article is the sole responsibility of the author.

Observatoire des Entreprises exportatrices franciliennes – Enquête 2015

« Les résultats confirment le dynamisme des entreprises franciliennes à l’export
La CCI Paris Ile-de-France publie pour la 2ème année consécutive les résultats de l’enquête menée par son Observatoire des PME exportatrices d’Ile-de-France auprès de 800 entreprises franciliennes exportatrices (ayant moins de 5 000 salariés et n’appartenant à aucun grand groupe).

Du 28 janvier au 28 février 2015, ces sociétés, issues de 5 grands secteurs (agro-alimentaire, biotech, mécanique, services aux entreprises, TIC et autres) ont dévoilé leurs visions de l’export, leurs pratiques, leurs besoins et leurs ambitions.
Aujourd’hui, cette étude offre une cartographie réactualisée de leurs performances à l’export.
On constate deux tendances pour l’année 2014 : un chiffre d’affaires en hausse pour 41 % des exportateurs (contre 37 % en 2013) ; des marges supérieures ou égales à celles du marché français pour 61 % des entreprises. Des résultats qui traduisent le dynamisme des entreprises franciliennes exportatrices.(…) »

cci

1

2 3 4 5 6 7


Sources

http://www.entreprises.cci-paris-idf.fr/web/international/observatoire-des-entreprises-exportatrices-franciliennes-enquete-2015

Résultats de l’enquête : http://www.entreprises.cci-paris-idf.fr/c/document_library/get_file?uuid=c83cebb5-69d2-438c-87be-730a65fcdfee&groupId=10139
Infographie : http://www.cci-paris-idf.fr/informations-territoriales/ile-de-france/actualites/infographie-dynamisme-entreprises-franciliennes-export-ile-de-france

Cet article n’engage que son auteur/ This article is the sole responsibility of the author.

Les Nanotechnologies, nouveau pan de la Médecine

Dossier réalisé en collaboration avec Emmanuel Garcion, unité de recherche UMR-S 1066/Université Angers, Unité micro et nanomédecines biomimétiques (MINT) – Juin 2015

« Les nanotechnologies et les nano-objets regroupent les techniques et les outils du monde de l’infiniment petit : le millionième de millimètre. Travailler à une telle échelle offre des perspectives immenses dans de nombreux domaines : informatique, cosmétique, énergie… En santé, les « nanos » devraient conduire à d’importants progrès dans les méthodes diagnostiques et les approches thérapeutiques. Un champ d’innovation dont, probablement, on aperçoit encore à peine le potentiel… mais aussi les risques éventuels.

L’immense potentiel des nanotechnologies :

Les nanotechnologies correspondent à l’ensemble des techniques et des outils qui permettent d’étudier ou d’interagir avec les phénomènes particuliers qui existent au niveau nanométrique ou nanoscopique. En effet, à cette échelle, les lois de la physique ne sont pas les mêmes qu’aux dimensions macroscopiques pour un composé identique : il apparait des propriétés nouvelles ou démultipliées, spécifiques.
Même si l’existence des nanotechologies est encore récente, ce monde infinitésimal fait déjà partie de notre quotidien.
Ainsi, certains cosmétiques, notamment des crèmes solaires, contiennent des nanoparticules de dioxyde de titane (Ti02) : ces particules ultra-fines leurs confèrent une texture plus « fluide » et agréable. Les nanomatériaux – qui par définition sont des matériaux contenant au moins 50% de nanoparticules – sont aussi largement utilisés, à l’image des nanotubes de carbone exploités dans les domaines de l’électronique, du textile ou de la construction. Il s’agit de feuillets de graphène (arrangement d’atomes de carbone dérivé du graphite) enroulés en un tube d’un diamètre interne de l’ordre du nanomètre. Cet arrangement offre aux nanotubes des propriétés étonnantes : ils seraient cent fois plus résistants et six fois plus légers que l’acier, et 70 fois plus conducteurs que le silicium.

La santé et la médecine n’échappent pas à cette dynamique : la biologie humaine, régie par des phénomènes moléculaires, est un des domaines d’application les plus prometteurs des nanotechnologies. Elles permettent en effet de structurer des assemblages moléculaires destinés à interagir, traiter ou reconstituer un tissu ou un organe particulier dans le corps humain. Ces outils permettent aussi de miniaturiser des dispositifs qui seront des aides sans précédents pour le diagnostic in ou ex vivo (…) ».

Nanoparticules biodégradables pour la visualisation des plaques d'athérome. Laboratoire MSSMat Ecole Centrale Paris, Inserm U698.
Nanoparticules biodégradables pour la visualisation des plaques d’athérome. Laboratoire MSSMat Ecole Centrale Paris, Inserm U698.

Source:

http://www.inserm.fr/thematiques/technologies-pour-la-sante/dossiers-d-information/les-nanotechnologies-nouveau-pan-de-la-medecine

Cet article n’engage que son auteur/ This article is the sole responsibility of the author.

Document d’information sur obligations/ Reach Clp et Rpb

[Dossier pratique] La réglementation CLP :

Classification, Labelling, Packaging

« L´ONU (Organisation des Nations Unies) a mis en place un système global harmonisé (SGH) qui a pour vocation d’organiser la classification et l’étiquetage des produits chimiques.
Le Règlement CLP, entré en vigueur le 19 janvier 2009, introduit un nouveau système de classification et d’étiquetage des produits chimiques.
Red-on-line consacre son dossier pratique du mois d’août à la réglementation CLP.

Ce dossier a pour objectif d’informer les managers HSE des nouveautés de la réglementation CLP et des implications de cette nouvelle réglementation sur votre activité.
Dossier du mois d’août téléchargeable gratuitement sur demande : ce document contient des explications pratiques sur les rôles et obligations des entreprises au titre des règlements REACH, CLP et du RPB. »

clp

Source:
Editeur: Red-on-line
Immeuble Antony Parc 2  92186 Antony Cedex

Document de 22 pages
http://www.red-on-line.fr/hse/blog/2015/08/21/reglementation-clp-dossier-classification-labelling-et-packaging-fr-002087

Cet article n’engage que son auteur/ This article is the sole responsibility of the author.